L’infidélité dans le couple

L’infidélité se manifeste comme un véritable choc pour le partenaire blessé par cette triste découverte.

Les sociologues  décrivent l’infidélité comme une espèce de « blessure narcissique ». En effet cette blessure peut nous troubler jusqu’aux tréfonds de notre être, nous commençons à mettre en question la valeur et la connaissance de nous-mêmes.

Chaque personne ressent l’agonie de l’infidélité d’une manière différente. Il y a des personnes qui ressentent cette douleur d’une manière très physique comme une vraie blessure qui déclenche une « hémorragie », d’autres ressentent l’infidélité comme un tremblement de terre qui détruit leur couple, ou comme une chute vers le fond d’un abîme.

L’infidélité est encore plus douloureuse vu qu’elle détruit complètement le sentiment de singularité qui appartenait avant à la personne blessée. La personne trompée ne se sent pas unique dans la vie de son partenaire. Le couple suppose deux personnes, par conséquent la troisième personne, l’intrus détruit complètement la notion du couple. Et c’est encore plus grave s’il s’agit du mariage, on ne ressent qu’un désir de mourir.

On peut maintenant se demander quels sont les milieux propices pour l’apparition de la tentation de l’infidélité. Par exemple internet. Depuis quelques années, le nombre des internautes ne cesse d’augmenter. Internet ne représente pas seulement un moyen de rencontres pour les célibataires mais aussi pour ceux qui sont déjà impliqués dans une relation. C’est un milieu propice aux mensonges …

Par conséquent cette communication par voie électronique entraîne de grands défis pour le couple, le mariage et la famille.

Les infidèles se sentent protégés par l’anonymat et la commodité parce que l’ordinateur permet à l’utilisateur de rester isolé sans être contraint de s’exposer. Un autre atout important est la facilité d’accès à des sites spécialisés dans les rencontres entre infidèles.

Lorsque l’infidélité intervient dans un couple le destin du couple dépend de la décision de la personne trompée mais aussi de l’autre.

Il se peut que la personne accusée d’infidélité décide de changer et cherche différents moyens pour faire ça, comme une thérapie ou tout simplement en essayant de regagner la confiance de l’autre peu à peu.

Cependant dans la majorité des cas la seule solution reste la séparation, voire le divorce. La plus mauvaise attitude que la personne blessée pourrait adopter dans cette situation est la résignation et l’acceptation de la situation sous différents prétextes: les enfants, l’âge etc.

De cette façon on ne réussit qu’à perdre le respect de nous-mêmes et à la longue notre attitude peut devenir destructrice pour soi, pour les enfants, pour le partenaire.  



Devenir membre