Témoignage : MA 1ère ADDICTION à TOUJOURS ETE L’AMOUR

Mon modeste témoignage d’homme dépassé mais qui tournera le dos à son passé ..

Je suis un homme fidèle mais mon ex m’a tellement trompé et quitté sans aucune élégance …

Le contexte de départ ?

Entre elle et moi au départ un coup de foudre, 10 ans de bonheur, 2 enfants, des projets …

Qui reste fidèle et tient la barre ?

Que chaque personne blessée se relève !

Que futur rime avec de meilleurs rêves !

Quand ton mec ou ta meuf te met à l’écart ?

A de l’avance sur un nouveau départ ?

Recentre toi sur ton vrai « moi » …

Prends du recul et surtout pense à toi !

Ensuite 10 ans de faux semblants pendant lesquels Madame me trompais / s’envoyait en l’air. Avec un de ses premiers (?) ou en tout cas son premier amant dont j’ai eu connaissance (attestation juridique à l’appui), un « ami », ou plutôt son sexfreind en couple libertin, sans, évidemment, que je ne sache. Puis avec un autre amant pendant plusieurs mois avant de me larguer sans que je ne comprenne.

J’avais les yeux de l’amour je ne voyais rien et ne voulais pas imaginer une telle chose.

Mais Madame m’a quitté sans aucune élégance !

Je suis passé de statu de père / mari à moins qu’un ami en quelques semaines. Tant pis pour ma peine …

Madame n’a eu de cesse de me critiquer (alors que lorsqu’elle me trompait pendant des années c’est bien moi qui gardais le enfants mais comme on dit : si on veut se débarasser d’un chien on dit qu’il a la rage) et de tout compliquer.

Elle aurait pu partir en me respectant mais au contraire !

Jusqu’au bout elle m’a fait chier et m’a manqué de respect !

Alors que moi, même après tous ses mensonges (Kahuzac puissance 10 ans avec de multiples amants) et toutes ses manipulations (dans mon entourage indirect ou même direct, et pire, auprès de mes enfants), je demandai depuis le départ et après tout ça, encore et toujours, une séparation amiable ?

La coupe est pleine dois-je baisser les bras ?

Parfois « les bras m’en tombent ».

Mais je garde espoir et surtout foie en moi.

Chacun son ombre, chacun sa tombe.

Mon cœur me guide il est ma voix.

Faire autant de mal à quelqu’un.

Même pas l’once d’une fois.

Jamais je ne le pourrais.

Même pas un peu / pour un rien.

Tout ça ce n’est pas moi.

Et surtout plus du tout toi !



Devenir membre